Je fais de la peinture, du dessin et de la performance.
Je m'intéresse à l'histoire des représentations, à la figure de la femme et de l'enfant dans leur rapport à la domination et à leur propre puissance.

Réflexion sur la représentation - Histoire de l’art - Manifeste
Ce qui m’a fait aimer l’art c’est la peinture. C’est par la peinture que je suis devenue active dans le champ de l’art. c’est par la peinture que je mets en forme mes obsessions, mes visions et c’est elle qui est le moteur de mes réflexions. Réflexions qui naissent de ma révolte. En tant que femme, face à la condition de la femme, en tant que personne face à l’histoire des dominations, et en tant qu’être humain face à la violence et à la souffrance.
Faire de la peinture aujourd’hui, cela veut dire prendre conscience de la puissance de la représentation et de la représentation dans la peinture, dans l’histoire de l’art et dans l’Histoire.

Il est important aujourd’hui de créer des représentations en phase avec des identités invisibles dans le champ des représentations dominantes. Il est urgent de les mettre à côté de celles existantes qui hantent nos imaginaires et modèlent nos possibles et nous briment. Il est indispensable de le faire en peinture car en faisant cela on agit à la source des représentations.


Self-portrait, child portrait, hotel rooms and architecture drawings, child sculpture made of reinforced concrete, warrior penguins made of plaster, colors - green, umber, raw umber, burnt sienna, Prussian blue, cereleum, ultramarine, titanium white, zinc white, pink, flesh pink...
My painting is a quest for flesh pink. The pink of the skin, of the flesh. Im' obsessed with pink.

Pink makes me think of cannibalism. Eating human flesh. Eating yourself. The taboo.

Since I started painting, I paint self-portraits, as if it were a statement, as if I had to convince myself that I exist.
Algerian, born from a construction worker father who immigrated to France, I used to admire art from afar. Painting, a supreme and sacred art to my eyes, has particularly always been taboo to me.

Through painting, I free myself. I free myself of my personal history and of the contemporary history of the world.

Drawing is my foundation, painting is my main field.